Mardi 24 mars

Merci de partager

L’information est tombée hier : « interdiction des marchés sur l’ensemble du territoire ». Notre premier questionnement fut : Comment écouler nos produits et notamment nos fromages ?

Nous allons donc devoir nous adapter, comme bon nombre de producteurs sur le territoire, dans le respect des consignes pour le bien de chacun.

Et nous nous raccrochons au point positif de cette mesure d’interdiction : en limitant encore les allées et venues, nous allons pouvoir garantir une meilleure sécurité des habitants du Mas. Sujet qui nous préoccupe au plus haut point depuis l’arrivée du Covid 19.

Le mas connaissant de moins en moins de contacts extérieurs, me fait penser de plus en plus à ce quartier de Marseille confiné décrit par Pagnol au chapitre 10 du « Temps des amours ». C’est par la discipline, le respect de chacun, l’implication de tous et l’adaptation à ces temps inconnus par la créativité que ce groupe de voisins a réussi à se sortir de la situation critique dans laquelle il était.

Sur le terrain, Jean au maraichage abordait comme nous tous cette période de confinement en disant que : « l’on fera ce que l’on pourra et comme on le pourra ». Aujourd’hui, épaulé par une équipe renforcée et dynamique, il est surpris de la manière à laquelle cette activité progresse. Il constate qu’en cette période de plantation, majeure pour la suite de l’année de production, il n’y a pas de craintes à avoir pour l’organisation des cultures de printemps/été.

Les défis sont relevés !

A demain.