Mardi 17 mars 2019

Nuit Calme. Dans la matinée, un résident habitué à faire des déplacements en voiture pour les uns et les autres, se trouve fort perturbé par le changement imposé. Afin de le contenter, nous lui proposons d’appeler les boulangeries qui nous donnent leurs invendus habituellement et d’aller chercher le soir ce qui restera, s’il reste du pain à la fin de la journée ?! Cela semble pour le moment le rassurer. Tonton assure les livraisons aux épiceries bio qui se font dévaliser leurs rayons et notamment le rayon des confitures.

Jean lance l’activité à 8 heures. Claire et Patrick prennent leur poste un peu plus tard. Joël est en préparation des repas pour aujourd’hui et demain. Maryse arrive à 14h et restera jusqu’après le diner.

Nous poursuivons l’activité :
  • Aujourd’hui fabrication de confitures
  • Taille des oliviers près du portail de l’entrée,
  • En maraichage : on a planté ce matin.
  • Espaces verts : tondeuse et débroussailleuse tournent à leur maximum.
  • Chèvrerie : jamais la garrigue n’a été aussi tranquille.
  • La fromagerie fonctionne à plein régime.

Il n’y a pas d’interdiction de vente sur les marchés, tout du moins pour ce qui concerne les produits alimentaires.

Brake a livré nos commandes de surgelé.

L’ambiance : les salariés et Olivier occupent une grande part de leur temps à parler avec chacun pour donner les dernières consignes, mettre en place le nouveau fonctionnement, soutenir le moral, encourager.

Comments are closed, but trackbacks and pingbacks are open.