L’invité du miroir

Merci de partager

Au hasard de mes déambulations, j’ai mis la main sur ce petit livre d’Atiq Rahimi, L’invité du miroir, P.O.L., 2020, 18 €. Une sorte de conte noir à propos de génocide, de Rwanda et de l’histoire de l’auteur (afghan). « La femme… souffle l’écume qui s’emplit de sa voix éthérée : Les Dieux, après avoir écarté les mille collines, ont arraché dans ces vallées les eaux à la terre, le jour à la nuit, le corps à l’esprit, la dignité à la richesse, l’espérance à la misère… Puis ils sont partis, laissant les étrangers blancs errant en quête de leur innocence oubliée, sacraliser la richesse, en lui donnant des racines, et la misère, en lui donnant, à elle, du sang. Aussi ont-ils demandé aux uns de se venger et aux autres de s’enfuir, leur suggérant de cacher au fond de leurs besaces les braises fratricides, et de revenir peu après portant le feu du génocide… Il faut nommer l’horreur, sinon elle reviendra. Elle reviendra sous le nom qu’elle voudra, sous le masque qui l’enchantera… »

A lire.

AuteurAtiq Rahimi
EditeurP.O.L., 2020
Prix18 €