Les poulaillers

Merci de partager

Tous les matins, ils attendent au pied du grillage

Et quand ils le voient arriver, ils savent que la gamelle ne va pas tarder.

Délicatement, il ôte le couvercle du bac

Et y plonge un seau qu’il ressort rempli de maïs concassé mélangé à du blé.

Puis, tranquillement, il le déverse sur son passage

Suivi de très près par ces opulents poulets

Qui n’en laissent pas une miette.

Qu’ils profitent encore un peu

Car, dans très peu de temps, ils prendront une tout autre destination… dans nos assiettes !


Et pendant ce temps…

Toujours à l’abri, car encore minuscules

Nos petits poussins, eux aussi impatients, piaillent à qui mieux mieux.

Et quand enfin le couvert est mis

Chacun se bouscule pour avoir la meilleure place.Claire