Dits….

Merci de partager

Jean-Louis Sanchez rappelle dans un éditorial du JAS la réalité d’une « nouvelle expansion de la pauvreté… En France, tous les signaux sont au rouge avec un accroissement de 30% des bénéficiaires de l’aide alimentaire, de 10% des bénéficiaires du RSA et une explosion du nombre d’impayés de loyers… Au même moment, on découvre que l’accroissement inattendu d’une épargne de précaution des ménages pendant la crise profite aux plus riches. Entre mars et août 2020, les 20% les plus aisés ont thésaurisé 70% de la croissance du patrimoine financier. Ce qui contribuera à accroître encore davantage les inégalités dans notre pays à un moment où France Stratégie vient de mettre en relief leur progression considérable depuis plusieurs années. »

Le JAS (250), octobre 2020.


Dans le même temps, le pape François signait le 3 octobre, à Assise, une nouvelle encyclique (lettre au monde) : « Fratelli tutti » invite tout un chacun à ce qu’on considère pauvres et migrants « non pas comme des usurpateurs qui n’offrent rien, mais comme la chance de découvrir qu’aujourd’hui ou bien nous nous sauvons tous, ou bien personne ne se sauve ». Le pape y dénonce la fumeuse théorie du « ruissellement » qui veut faire croire que la richesse des riches profite aux plus pauvres… alors que les riches ne visent rien d’autre qu’à accroître encore leurs richesses.


Une instruction du gouvernement, en date du 3 novembre 2020, insiste sur l’urgence créée par ces conditions sanitaires exceptionnelles d’ouvrir « autant de places que nécessaire en vous fondant sur les demandes non pourvues de SIAO-115 et les données remontées par les maraudes… » Voilà une bonne nouvelle, face à l’engorgement actuel de nos lieux, pour celles et ceux qui n’ont pas encore trouvé une place appropriée à leur situation. Cette circulaire prévoit en outre que « les bénéficiaires des structures ou les personnes sans abri peuvent être amenées à se déplacer sans disposer d’une attestation spécifique. Les forces de l’ordre ont reçu la consigne de faire preuve de discernement afin que les personnes sans abri ne soient pas verbalisées à ce titre… »