ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE-30 septembre 2021

Partage

Merci à Roseline pour ce compte-rendu.

  136 adhérents sont à jour de leur cotisation 2021 – 62 sont présents physiquement – 23 pouvoirs. Soit 85 votants. Le quorum étant fix à 68, l’assemblée générale peut délibérer valablement.

L’assemblée débute par la lecture du testament du père Joseph :

“Un homme découvrit un trésor caché dans un champ. Dans sa joie, il s’en alla, vendit tout ce qu’il possédait et acheta le champ » (Évangiles de Mt 13,44).

Cet homme, c’est moi-même. Le trésor, c’est le Mas de Carles. Un jour, j’ai découvert Carles. Ce fut, pour moi, un émerveillement. Je découvris un site exceptionnel. Il s’en dégageait une ambiance de paix, avec un certain fond de mystère. J’ai été séduit. J’ai compris qu’il y avait là quelque chose à faire, une chance à ne pas manquer. J’ai passé une grande partie de ma vie à accueillir : j’y ai vu là l’aboutissement d’un projet.

Les plus déshérités, ceux qui n’ont plus de famille, de travail, y auraient leur place. Tous ceux qui ont soif de paix, de calme, d’amitié, y viendraient. Une vie fraternelle de partage y serait possible loin de tout ce qui divise : l’argent, la race, la culture, etc. Carles deviendrait un lieu fort pour de nouveaux départs.

Carles a une vocation d’accueil. Depuis des années, Carles a accueilli des milliers de personnes et ce sont les plus pauvres qui y ont trouvé demeure. C’est pourquoi je demande aux membres de l’association d’entrer dans ce mouvement d’accueil, déjà réalisé en partie, pour le développer et le soutenir avec désintéressement… Carles ne deviendra jamais un objet d’intrigue, un lieu de trafic, de commerce ou réservé à quelques-uns ».

Fait à Avignon, le 15 janvier 1981

Père Joseph PERSAT,

Fondateur du Mas de Carles.

ANNONCES.

* Le Président, Olivier Pety, annonce qu’un ouvrage intitulé « Une terre, des hommes » devait être présenté à cette AG. Un retard de l’imprimeur retarde cette présentation. Elle pourrait avoir lieu à l’occasion d’un autre rassemblement autour de la fête des 40 ans de l’association.

* Il poursuit en annonçant qu’après 33 ans de présence quotidienne au Mas, il cède la place de la Présidence. Les formalités (élections) seront remplies à la prochaine réunion du CA, soit le 4 octobre 2021, jour de la Saint François.

* Le jour dit, le CA procède à ses élections internes : Joël Aymard Président, Pierre Bonnefille Trésorier-conseil de présidence, Robert Dewulf conseil de présidence, Frédéric Eymard conseil de présidence, Olivier Pety conseil de présidence, Roseline Ponceau secrétaire.

PANDEMIE.

Année de la pandémie, 2020 fut assez particulière avec sa succession de confinement, de déconfinement, de reconfinement, assortis de couvre-feu, de limitation de circulation, de distanciation physique, etc…

Chômage partiel, bénévoles confinés chez eux avec interdiction de venir à Carles, télétravail, bref, toutes les mesures nécessaires ont été prises pour empêcher le virus de s’installer au Mas. Et ça a marché, la Covid est restée à la porte de Carles !

Et la maison a continué à vivre grâce à l’investissement massif des résidents, des quelques salariés pouvant rester sur place, avec le soutien des « « exclus » temporaires qui, par la magie internet, ont envoyé messages et encouragements de façon régulière aux confinés. Peu de chose (?) par rapport à toutes les tâches tenues sur place mais le lien a été maintenu.

De plus, des bénévoles ont répondu à l’appel de Patrick pour mettre en place des points de distribution-vente des produits de Carles, spécialement des fromages, à la suite de la fermeture des restaurants et des marchés en période de pleine production. Ces points de distribution-vente, animés par des bénévoles et amis de Carles, ont permis de faire évoluer l’activité des bénévoles aussi vers « hors les murs ». Cette évolution se poursuit et ne se limite pas à la seule distribution-vente.

DES CHIFFRES.

Quelques chiffres qui attestent de la vie active au Mas en 2020, malgré la covid.

Accueil : 83 personnes différentes accueillies ; 61 personnes différentes hébergées (15 947 journées) : 37 dans le cadre du lieu à vivre, 9 personnes dans le cadre de l’accueil immédiat, 15 dans le cadre de la pension de famille soit, 43 personnes hébergées par jour.

Salariés : 21 personnes en CDDI accueillies en chantier d’insertion ;13 salariés composent l’équipe des permanents pour 11.25 ETP.

50 bénévoles actifs ont permis 41 000€ d’économie

Productions : 2 tonnes d’olives pour 400 litres d’huile bio ; 25 000 pélardons AOP bio ; 755 kilos de fruits transformés en 2157 pots de confiture ; 100 kilos de légumes transformés en coulis divers.

AVENIR.

Le projet de construction d’une nouvelle et spacieuse chèvrerie verra le début de sa réalisation en 2021. Il a donc fallu imaginer et réaliser une « chèvrerie temporaire », dans une serre. Bravo à tous ceux qui ont participé à cette aventure.

VOTES.
  • Bilan d’activités: approbation du rapport d’activités, à l’unanimité, moins 1 abstention.
  • Bilan financier: intervention de Madame la commissaire aux comptes : « Nous certifions que les comptes annuels sont, au regard des règles et principes comptables français, réguliers et sincères et donnent une image fidèle du résultat des opérations de l’exercice écoulé ainsi que de la situation financière et patrimoniale de l’association à la fin de l’exercice. Pour conclure « Tout va bien ».

Le bilan financier est approuvé à l’unanimité.

  • Election des administrateurs :
  • * Renouvellement du tiers sortant :  Jacinthe Aguettant, Jean- Claude Bizet, Pierre Bonnefille, Robert Dewulf, Mathias Henriot, Josette Lambert, Robert Mazzocchi… Tous sont renouvelés à l’unanimité
  • * Confirmation des cooptées : Hélène Bout, Dominique Ladevèze sont élus à l’unanimité.
  • * Candidature de Marie Hélène Cuvillier :

élue à l’unanimité… avec applaudissements.

* Les statuts de l’association fixant le nombre d’administrateurs à 21, Michel Couralet qui avait posé sa candidature tardivement l’a retirée pour éviter un tirage au sort. Avec son accord, il sera « personne ressource » et pourra être associé aux travaux du CA autant que de besoin.

Un bilan qui ouvre à de nouvelles perspectives pour un renouvellement de l’organisation de la vie au Mas. La pandémie a obligé à une évolution qui s’avère bénéfique pour tous les acteurs qui font vivre la maison, résidents, salariés, bénévoles.

Partager par Email