A Dieu Alexandre

Merci de partager

Alexandre venait de fêter ses 60 ans. Et soignait un cancer découvert tardivement depuis trois mois.

Ce jour là, les tables ont été mises en épi dans la salle à manger, et au milieu une très longue table drapée de blanc qui porte l’urne entourée d’une grosse bougie et de fleurs, déposées sur un tissage rouge.

En épi car Alexandre retourné en terre allait féconder nos cœurs.

Dans un silence rempli à bloc, sa présence nous pacifiait.

L’un  a dit combien avec le temps il avait découvert Alexandre et que pour toujours il lui serait un ami. Un autre le voyant comme un oiseau sans ailes ou bien un ange, qui , aujourd’hui, les retrouvait. Sa présence comme une caresse sur le Mas. Et notre ami musulman a récité la prière des morts.

Le Petit Prince nous a parlé d’Eternité comme Alexandre dans sa pureté simple.

Nous sommes partis au jardin du vitrail planté en terre, et , en cette journée grise et pluvieuse, un rayon de soleil est venu comme un éclair illuminer quelques secondes  l’urne que l’on déposait !

Sa sœur de murmurer sans cesse : « Mais comment leur dire merci ? Mais comment leur….. »